Note de conjoncture troisieme trimestre 2009
Article mis en ligne le 30 octobre 2013
par Ahmat Youssouf
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF
Note de conjoncture troisieme trimestre 2009
Note de conjoncture troisieme trimestre 2009
PDF - 588.3 ko

Après les signes de reprise constatée deux trimestres plus tôt, la sortie de récession s’est précisée dans la plupart des pays avancés au cours de ce troisième trimestre 2009, grâce à l’amélioration des conditions financières et aux plans de relance mis en œuvre au cours de l’année 2009. Toutefois, derrière ce mouvement d’ensemble apparaissent des divergences. Ainsi, si la reprise de l’activité a été nette aux États-Unis, en Allemagne, en Italie et au Japon, elle a été plus modérée en France, alors que l’Espagne et le Royaume-Uni ne sont toujours pas sortis de la récession.
Depuis la fin de l’année 2008, le prix du pétrole a doublé : partant d’un niveau bas à 40 $ le baril, il est remonté aux alentours de 67,5 $ à fin septembre. En prévision, il fluctuerait autour de ce niveau jusqu’à la mi-2010.
Au niveau national, il est attendu un repli de la production céréalière. En cause, le retard des pluies et leur mauvaise répartition dans le temps.
Au niveau du secteur secondaire, la tendance du troisième trimestre laisse entrevoir une baisse faisant suite à une autre contre performance enregistrée au deuxième trimestre. Cette chute de l’activité de production s’est traduite par une légère diminution de l’indice d’ensemble malgré la bonne tenue de certaines branches notamment la branche fabrication des produits alimentaires.
Le secteur tertiaire est caractérisé à fin septembre par une hausse spectaculaire des chiffres des services de 141% en glissement annuel pour une contribution du sous secteur téléphonie de 170%.
Les prix à la consommation sont en hausse en variation trimestrielle. De plus, en glissement annuel le niveau général des prix reste toujours élevé avec une hausse de 6,6% comparé au troisième trimestre 2008. En cause les produits alimentaires suivis de l’énergie.
S’agissant des finances publiques, au terme du troisième trimestre 2009, il est observé un net recul de recouvrement des recettes et une nette augmentation des dépenses consécutive à une croissance des dotations aux amortissements et des investissements qui ont progressé respectivement de 133,69% et 10%.
A fin septembre 2009, la situation monétaire comparée à celle de la même période de l’année dernière est marquée par un repli des avoirs extérieurs nets de 42,8%, un renforcement des crédits intérieurs et une expansion des masses monétaires.



puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :