Note de conjoncture premier trimestre 2010
Article mis en ligne le 30 octobre 2013
par Ahmat Youssouf
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF
Note de conjoncture premier trimestre 2010
Note de conjoncture premier trimestre 2010
PDF - 612.8 ko

Au terme de l’année 2009, l’environnement international se trouve favorable à l’économie en raison d’une remontée des cours des matières premières notamment du pétrole.
La conjoncture nationale du dernier trimestre de 2009 est marquée par une légère reprise de l’activité économique, en particulier dans l’industrie extractive et l’énergie.
Dans le secteur réel, la production agricole enregistre globalement une baisse de 34% du fait de la mauvaise répartition pluviométrique dans le temps et dans l’espace et un démarrage tardif des travaux champêtres. Il faut ajouter à cela une baisse des superficies cultivées de l’ordre de 7,6% sur l’ensemble du pays.
Au niveau du secteur secondaire, la tendance du quatrième trimestre laisse entrevoir une reprise faisant suite à une autre contre performance enregistrée aux deuxièmes précédents trimestres. Cette embellie de l’activité de production s’est traduite par une bonne tenue de certaines branches notamment la branche fabrication des produits alimentaires, l’extraction et l’énergie.
En cette fin d’année, le niveau d’inflation est 10,1% contre 8,3% le même mois de l’année dernière. Pour l’avenir, il est à craindre des tensions inflationnistes compte tenu du déficit céréalier annoncé par les autorités.
 Sur les finances publiques, l’exécution s’est nettement améliorée avec une augmentation des recettes budgétaires pendant le quatrième trimestre 2009 de 34,4 %. En revanche, en moyenne annuelle, les recettes ont baissé de plus de 52,74 % en 2009, en comparaison avec celles de 2008, conséquence sans doute de la baisse des recettes pétrolières En même temps, les dépenses budgétaires baissent de 16,44 % en glissement annuel, correspondant à un taux d’exécution du budget estimé à près de 82,07%. L’encours de la dette extérieure a baissé au quatrième trimestre 2009 de 0,4% respectivement. La baisse est de 4,7 % en en glissement annuel
A fin novembre 2009, la situation monétaire comparée à celle de la même période de l’année dernière est marquée par un repli des avoirs extérieurs nets de 56%, un renforcement des crédits intérieurs et une légère baisse des masses monétaires.



puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :