Note de conjoncture deuxiéme trimestre 2011
Article mis en ligne le 31 octobre 2013
par Ahmat Youssouf
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF
Note de conjoncture deuxiéme trimestre 2011
Note de conjoncture deuxiéme trimestre 2011
PDF - 620.3 ko

Grâce à un environnement international marqué par une envolée des cours des matières premières, les exportations du Tchad vers l’extérieur composées essentiellement du pétrole se sont maintenues à un niveau favorable au premier semestre 2011. Du coté de la demande intérieure, la consommation privée reste le moteur, dopée elle-même par la poursuite des investissements publics dans le domaine des infrastructures routière, sanitaire et scolaire.
S’agissant du secteur réel, il a bénéficié de la contribution de la production agricole exceptionnelle de la campagne précédente qui a enregistré globalement une forte augmentation de 67% du fait d’une part de la bonne pluviométrie bien repartie dans toutes les zones de production, du renforcement des paysans en matériels agricoles, de la situation phytosanitaire globalement calme, Au niveau du secteur industriel, la production connaît un repli par rapport au premier trimestre s’expliquant par une baisse respective en glissement annuel de 37% et 32% de la branche textile et de l’énergie.
Sur le front des prix, les indices sont en hausse malgré les bonnes récoltes agricoles de la campagne 2010/2011 et les mesures gouvernementales en faveur de la stabilisation des prix des produits alimentaires.
Du coté des finances publiques la situation s’est nettement améliorée avec une évolution favorable des recettes budgétaires grâce à la bonne tenue des recettes fiscales et des recettes non fiscales par rapport à un an plus tôt. Cependant, malgré le gel de certaines catégories des dépenses (achat des véhicules notamment) ; celles-ci se sont globalement appréciées de 16% par rapport à la même période de l’année précédente en raison des charges liées aux élections et à la célébration du Cinquantenaire de l’Indépendance du Tchad.
A fin avril 2011, les agrégats monétaires maintiennent dans leur ensemble une orientation haussière. En effet, nonobstant les crédits à l’économie qui connaissent un repli de 2%, les avoirs extérieurs connaissent une nette progression de 72% depuis un an et les créances nettes sur l’Etat sont en hausse de 13,4% conduisant ainsi à une hausse remarquable de 23,9% de la masse monétaire.



puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :