Bulletin des prix à la consommation d’Octobre 2012
Article mis en ligne le 13 août 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF
Bulletin des prix à la consommation d'Octobre 2012
Bulletin des prix à la consommation d’Octobre 2012
PDF - 1.1 Mo

INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA (Base 100 = 2005)

La situation de la consommation des ménages, en mois d’octobre 2012, est marquée par une baisse du niveau global des prix. Car l’Indice Harmonisé des Prix à la consommation (IHPC) est en baisse de 3% et de 1,4% respectivement par rapport aux mois de septembre et juillet de cette année 2012. Les fonctions dont les variations d’indices ont entrainé la baisse de l’IHPC de ce mois sont principalement « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (3,9%), « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (-5,2%) et « Restaurant et Hôtels » (-4,8%). Par contre en glissement annuel, l’IHPC a connu une hausse de 6,7% soutenue par les fonctions « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (10,1%), « Transports » (8,3%), « Enseignement » (6,4%), « Meubles, articles de ménage et entretien courant de la maison » (5,5%) et « Biens et services divers » (27,8%).
Le taux d’inflation calculé en ce mois d’octobre 2012 est de 8,5%, soit une différence positive de 8% en le comparant au niveau observé en octobre 2011.
La variation mensuelle du niveau de l’indice de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » est due aux postes de consommation tels que :
ü ‘céréales non transformées’ (37,5% de contribution et -9,7% de variation d’indice) ;
ü ‘oléagineux’ (-14,5% de variation d’indice) ;
ü ‘viandes de boeufs’ (7,0% de contribution et -2,8% de baisse d’indice sur un mois).
La fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » est aussi en baisse en variation trimestrielle (-3,7%) alors qu’en glissement annuel, on observe une hausse de plus de 10% à cause de la particularité de cette année 2012 par rapport à
l’année précédente. S’agissant de la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles », le poste dont l’indice a contribué à la baisse est celui des autres combustibles avec 28,5% de contribution et 19,4% de baisse d’indice sur un mois. Elle a enregistré une hausse d’indice sur trois (3) et douze (12) mois, respectivement de 4,5% et 1,9%.
Pour la fonction « Restaurant et Hôtels », ce sont les prix de quelques produits de restaurants et débits de boissons qui ont concouru à la baisse de l’IHPC sur un (1) et trois (3) mois et son faible niveau sur un (1) an.
Du tableau (cf.fichier pdf)ci-dessus, on observe :
Des baisses d’indices de toutes les rubriques en variations mensuelles dont, par ordre d’importance, celles des indices de l’énergie (-11,6%), des ‘‘Produits frais’’ (-6,1%), des biens non durables (-4,3%) et des produits locaux (-3,8%) ;
En variation trimestrielle, de baisses moins importantes et une hausse particulièrement de l’indice de l’énergie(11,3%) ;
Et en glissement annuel, la hausse d’indices de toutes les rubriques avec seule la variation de l’indice des biens semidurables la moins importante.



puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :