Bulletin des prix à la consommation de Juillet 2011
Article mis en ligne le 26 juillet 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF

INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA (Base 100 = 2005)

L’indice des prix du mois de juillet a augmenté de 3,6% par rapport au mois de juin 2011. Il a connu une hausse de 8,8% en variation trimestrielle et de 3,3% en variation annuelle.
Le taux d’inflation est de -0,3% en ce mois de juillet 2011 contre 0,7% en juillet 2011. La valeur négative du taux indique une variation baissière de l’indice moyen des prix calculé sur la période août 2010-juillet 2011 par rapport à celui des douze mois antérieurs à la période indiquée. Cependant le niveau global
des prix est de plus de 20 points par rapport 2005.
La variation mensuelle de l’indice global en hausse (+3,6%) est soutenue par celle de l’indice de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+7,0%) suivie de celle de l’indice de la fonction « Restaurants
et Hôtels » (+6,2%).
La hausse de l’indice de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » est imputée aux postes de consommation suivants : ‘céréales non transformées’, ‘viande de boeuf’ et ‘poissons et autres produits frais
de la pêche’. Les postes cités ont respectivement contribué de 29,9%, 16,3% et 11,3%. L’accroissement mensuel de l’indice de la fonction « Restaurants et Hôtels » quant à lui est appuyée par les hausses des prix de certaines
subsistances telles que l’arachide grillées (34,4%) et le pois de terre (15,6%). Les variations trimestrielle et annuelle de la fonction « Restaurants et Hôtels » sont aussi dues à la hausse des prix de ces deux aliments.
On remarque par ailleurs que l’indice de la rubrique « Boissons alcoolisées et tabacs » enregistre une baisse de 10,5%. Cette dernière est due à la baisse des prix des cigarettes observées après la flambée des prix sur une
période suivant la Journée Internationale de Lutte Contre le Tabagisme (JILCT). L’augmentation des prix de cigarettes de ce mois a induit une variation haussière (+8,9%) de la fonction « Boissons alcoolisées et tabacs » par
rapport à avril 2011 et juillet 2010.
En variation trimestrielle, l’indice de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » est en hausse de près de 16%. Cette hausse est imputable à celles des sous groupes : ‘pain et céréales’ (+22,6%), ‘viandes’
(+25,5%), ‘poissons’ (+19,4%), ‘huiles et graisses’ (+12,6%) et ‘légumes et tubercules’ (+15,5%).
Par rapport au mois de juillet 2010, on observe un accroissement de 5,4% de l’indice des « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées ». Parce que parmi les sous groupes cités ci-dessus, seul celui des ‘huiles et graisses’ a enregistré une forte hausse de près de 21%.
En glissement annuel, seuls les indices des fonctions « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » et « Communication » ont fléchi. Pour la première fonction, le fléchissement est dû à la baisse des prix des autres combustibles ; ceci est confirmé dans le tableau des nomenclatures secondaires (-11,1%). En ce qui concerne l’indice de la fonction « Communication » la concurrence entre les opérateurs de la téléphonie mobile en est la cause. La hausse de l’indice des « Biens et services divers » (21,1%) est certes importante mais négligeable du point de vue de la contribution à cause de leur faible poids dans le panier de la ménagère.
L’indice des ‘produits frais’, l’indice des ‘produits locaux’ et celui des ‘biens non durables’ ont augmenté respectivement de 10%, 4,6% et 5,1% par rapport au mois précédent.



puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :