Bulletin des prix à la consommation de Juin 2011
Article mis en ligne le 26 juillet 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer

<media67|icone|legende=complete>
INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA (Base 100 = 2005)

Depuis l’arrivée des nouvelles récoltes des céréales sur le marché suivie des mesures de lutte contre la cherté de vie prises par le Gouvernement, l’indice global des prix a légèrement fléchi. Mais il a repris une montée à partir du mois d’avril 2011. Cette croissance d’indice des prix se poursuit jusqu’en ce mois de juin 2011 où l’on observe une hausse de 20 points par rapport à l’année de base de calcul dudit indice (année 2005).
En variation mensuelle (par rapport au mois de mai 2011) et en variation trimestrielle (par rapport au mois de mars 2011), l’indice des prix en juin 2011 a respectivement augmenté de 2,2% et 6,7%. Son niveau de croissance annuel, c’est-à-dire par rapport au mois de juin de l’année dernière, est de 2,1%. Il est quasiment identique à celle observée sur un mois.
Le taux d’inflation, depuis l’évolution croissante des indices des prix est ascendant et atteint le seuil de -0,8% en cette fin du premier semestre de l’année 2011, soit une différence positive de 1,1% comparé à son niveau observé en janvier 2011.
La hausse de l’indice de ce mois par rapport au mois de mai 2011 est principalement imputable, du point de vue des contributions, aux rubriques suivantes : « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (2,9%), « Boissons alcoolisées et tabacs » (3,5%) et « Logement, eau, gaz, électricité et
autres combustibles » (1,8%).
L’on observe que la hausse de l’indice de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » est appuyée par celles des postes de consommation suivants ; ‘Céréales non transformées’ (19,2% de contribution), la ‘viande de boeuf’ ayant contribué à hauteur de 18,8% et l’huile végétale
d’une contribution de 7,9%.
L’augmentation de l’indice du mois de la fonction « Boissons alcoolisées et tabacs » est soutenue par le poste de ‘tabacs et cigarettes fabriquées localement’ dont la contribution est de 13% et qui a varié de 21,1% par rapport au mois précédent ; les indices du poste des ‘boissons alcoolisées traditionnelles’ cependant étant en baisse (-27,9%). Pour ce qui concerne l’indice de la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles », le poste ayant contribué à la hausse est celui des ‘autres combustibles’ dont la contribution est de l’ordre de 13,7% et concerne particulièrement le fagot.
Dans le tableau des indices des nomenclatures secondaires, il ressort que par type de produit,tous les indices sont en hausse à commencer par celui de l’énergie (3,9%) suivi de celui des ‘produits frais’ (2,4%) et enfin des produits non frais et non énergétiques (2,0%). Par origine des produits, on note
une importante hausse de l’indice des produits locaux (2,6%) par rapport à celle des produits importés (0,5%). Et du point de vue de la durabilité des produits, les indices des ‘biens durables’ et des ‘biens non durables’ sont en hausse respective de 2,5% et 2,8%.



puce Plan du site puce Contact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :