Bulletin des prix à la consommation de Decembre 2009
Article mis en ligne le 26 juillet 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer

<media49|icone|legende=complete>
INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA (Base 100 = 2005)

L’Indice des Prix à la Consommation du mois de décembre a diminué de 0,8% par rapport au mois dernier. Il a aussi connu de baisse en variation trimestrielle de 5,6%. Mais, en glissement annuel, l’on observe une hausse identique d’indice à celle du mois de novembre 2009 (+4,7%). Le niveau d’inflation (variation des indices moyens calculés sur douze mois) en cette fin d’année est
de 10,1% contre 8,3% le même mois de l’année 2008.
L’indice global du mois connaît de baisse essentiellement imputable à l’indice de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-1,9%). L’influence des rubriques non alimentaires reste donc moins importante dans le global malgré que les indices d’autres fonctions aient connu de hausse,
en particulier celui de la fonction « Enseignement » (2,2%). Si la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » a légèrement fléchit en deux mois (octobre et novembre 2009), elle connaît ce mois une légère hausse due au prix des produits du poste ‘‘autres combustibles’’.
La baisse de l’indice de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » du mois est imputable principalement au poste des ‘‘céréales non transformées’’ (-7,6%) suivi de celui des ‘‘poissons et autres produits séchés ou fumés de la pêche’’ (-4,1%).
L’observation des variations trimestrielles montre que la baisse de l’indice global est davantage importante et est due aux baisses des prix des « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-10,0%) et « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (-3,7%). Les variations de l’indice de la fonction « Restaurant et hôtel » sont ici bien liées à celles de l’indice de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées ».
Le tableau des nomenclatures secondaires étaye les situations baissières (variations mensuelles et trimestrielles) de l’indice annoncées ci haut. En glissement annuel, l’on note que tous les indices ont connu de hausse ; la variation de l’indice de l’énergie étant toujours la plus importante (+39,6%).
Comparés au mois de décembre 2008, les prix des céréales, en fin de cette année 2009, ont légèrement baissé. Cependant les situations en décembre 2006 et décembre 2007 ont été meilleures que celle de ce mois de décembre 2009.



puce Plan du site puce Contact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :