Bulletin des prix à la consommation de Juin 2009
Article mis en ligne le 26 juillet 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF

INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA (Base 100 = 2005)

L’Indice des Prix à la Consommation de juin 2009 a augmenté de 0,8% par rapport au mois de mai dernier. Il connaît aussi respectivement en variation trimestrielle et en glissement annuel des hausses de 0,6% et de 7,4%. L’inflation du mois est de 12,5%.
L’indice global, après sa vertigineuse montée au début de l’année 2009, est resté plus ou moins stable autour de 119 points au cours du premier semestre 2009. L’indice des prix de la fonction « Produits alimentaires et boissons
non alcoolisées », responsable de la hausse de ce mois, a continué son évolution haussière (sauf en février) depuis le mois de mars dernier créant ainsi une situation alimentaire préoccupante.
En effet, la hausse des prix de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » est assignable aux postes ‘viande de boeuf’ (7,7%) et ‘légumes frais’ (12,4%) ; les céréales non transformées ayant connu de très
légère hausse en ce mois de juin 2009. La contribution des deux postes à la hausse est remarquable dans les deux sous-groupes correspondants, à savoir : ‘viandes’ (5,8% par rapport à mai 2009 contre 24,2% sur deux mois) et
‘légumes et tubercules’ (5,6% par rapport à mai 2009 contre 8,7% sur deux mois).
L’observation de la série d’indices depuis janvier 2008 montre un niveau de corrélation significative entre l’indice global et les indices des différentes fonctions de consommation suivantes : « Produits alimentaires et boissons non
alcoolisées », « Boissons alcoolisées et tabacs », « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » et « Restaurants et Hôtels ». Cependant à partir de février 2009, si la tendance est en baisse pour certaines fonctions
de consommation et stable pour d’autres, la fonction des « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » connaît une évolution en hausse. L’indice de cette fonction dépasse, en ce mois, de 0,8% son niveau le plus élévé
de l’année 2008 correspondant au moment de crise alimentaire (période de soudure et post-période de soudure).
Cette évolution ascendante de l’indice des « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » laisse entrevoir sa continuité au cours du deuxième semestre 2009 puisque la production céréalière de la campagne 2008/2009 est en
baisse de 10,8% par rapport à celle de 2007/2008 d’une part et la viande reste chère sur le marché d’autre part.
Cette situation alimentaire préoccupante doit être suivie et remédiée afin d’éviter une extrême dégradation des conditions de vie au cours de la prochaine période de soudure, voire pendant tous les mois restants.
L’analyse du tableau des nomenclatures secondaires indique des variations mensuelles légères et similaires (1,1%) des ‘indices Hors PF & E*’ et des indices des produits locaux, durables et non durables. Mais en glissement
annuel, l’on observe particulièrement d’importantes hausses des prix pour les produits locaux, non durables et hors PF & E ayant un poids important dans la consommation des ménages ; la situation de l’énergie étant la conséquence de la crise de charbon depuis fin année 2008. Ce qui montre davantage que la situation actuelle est moins bonne par rapport au mois de juin 2008.



puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :