Bulletin des prix à la consommation de Mai 2009
Article mis en ligne le 26 juillet 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer

<media41|icone|legende=complete>
INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA
(Base 100 = 2005)

L’Indice des Prix à la Consommation du mois de mai 2009 a diminué de 0,8% par rapport au mois passé. Ilconnaît par contre une faible hausse en variation trimestrielle (0,1%) et une forte hausse de 11,2% en glissement annuel1
.
L’évolution de l’indice global par rapport au mois passé est principalement imputable à la baisse de l’indice de la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles », malgré la hausse de l’indice de la fonction
« Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (4,0%). Le fléchissement de l’indice de « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » est dû simplement à la correction2 apportée aux pondérations des produits du poste
‘autres combustibles’ (fagot et charbon de bois). En réalité, les prix de ces deux produits ont augmenté par rapport à leurs prix de base mais non par rapport à leurs prix du mois dernier. Par ailleurs, elle est secondairement appuyée par
la baisse des prix des « Céréales non transformés » (-2,4%). Les baisses constatées au niveau des fonctions suivantes :
« Meuble, articles de ménage et entretien courant de la maison » (-3,2%) et « Boissons alcooliques et tabacs » (-3,8%) ne sont pas significatives, du point de vue de la contribution dans le global et, sont assignées respectivement aux
postes ‘Meubles, articles d’ameublement et de décoration, tapis et autres revêtements » (-4,1%) et ‘Boissons alcoolisées traditionnelles’ (-12,8%).
En variation trimestrielle, l’on note une légère hausse de l’indice global due à la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » tandis que, sur un an, l’indice global varie fortement en hausse (+11,2%). Cette hausse, en
glissement annuel, est soutenue à la fois par les prix des « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (12,4%) et de « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (34,6%).
Il importe cependant de signaler que la baisse affectant l’indice global de mai 2009 n’a pas fait reculer l’inflation du mois (12,8%). Cette dernière, au contraire, n’a cessé d’augmenter et est au niveau le plus élevé, comparativement à
l’année 2006 marquée aussi par la flambée des prix et ayant enregistré une inflation annuelle moyenne de 7,7% (8,2% en mai 2006). Aussi longtemps que les prix des produits alimentaires (à cause de leur poids dans la consommation) croîtront, l’inflation continuera à observer une tendance haussière. Pour le mois concerné, la hausse de l’indice des
« Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » est surtout due au poste ‘viandes de boeuf’ (22%) En glissement annuel, l’on observe dans le tableau des nomenclatures secondaires que tous les prix sont élevés à
l’exception des biens durables dont les prix n’ont pratiquement pas bougé mais baissent depuis janvier 2009.



puce Plan du site puce Contact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :