Bulletin des prix à la consommation de Mars 2009
Article mis en ligne le 26 juillet 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer

<media39|icone|legende=complete>
INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA
(Base 100 = 2005)

L’Indice des Prix à la Consommation a légèrement augmenté de 0,3% en ce mois de mars 2009 rapport au mois précédent. Il connaît en variation trimestrielle une hausse de 7,4% et en glissement annuel le double de la variation trimestrielle (14,9%).
Cette légère hausse de l’indice global est imputable à la fonction « Produits alimentaires et Boissons non alcoolisées » (0,5%) puis à la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (1,6%). Des baisses d’indices sont observées au niveau des fonctions « Boissons alcoolisées et tabacs » (-3,6%) et « Meubles,articles de ménage et entretien courant de la maison » (-3,2%) ; cependant, elles ne sont significatives dans la
variation globale d’indice.
L’indice de la fonction « Produits alimentaires et Boissons non alcoolisées » connaît cette hausse à cause de l’augmentation des prix de viandes (3,8%) et de l’augmentation des prix de poissons (7,4%) plus importante que celle de février 2009 (4,2%). Toutefois, en terme de contribution à la hausse de l’indice global du mois, les viandes occupent la part la plus importante, ceci par rapport à leur poids dans la consommation des ménages. Par ailleurs il est important de signaler que la hausse des sous-groupes ‘viandes’ et ‘poissons’ connaissent de hausse des prix depuis le mois de février dernier. Par contre, les céréales non transformés enregistrent de baisse de prix
depuis le mois d’octobre 2008.
La hausse de l’indice des prix de la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (1,6%) constatée est, en ce mois de mars, engendrée par la hausse des prix du poste ‘autres combustibles’ (3,6%). En particulier c’est le fagot qui a plus contribué à la hausse (+52,6% contre une baisse de 25,8% le mois dernier). Ce changement d’évolution de prix de fagot (baisse puis hausse) se remarque au lendemain de la décision interdisant aux détenteurs de charrettes à commercialiser le fagot ; un problème d’offre pourrait influer sur le prix.
L’inflation est de 11,5% en ce mois de mars, soit une différence de 0,9% comparée à celle du mois de février dernier. De toutes les rubriques d’indices des nomenclatures secondaires, l’indice de l’énergie reste toujours le
plus élevé tant en variations mensuelle, trimestrielle qu’annuelle.



puce Plan du site puce Contact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :