Bulletin des prix à la consommation de Janvier 2009
Article mis en ligne le 25 juillet 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer

<media37|icone|legende=complete>
INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA
(Base 100 = 2005)

L’indice global des prix à la consommation a fortement augmenté de 8,8% en ce mois de janvier 2009 par rapport au mois précédent. En variation trimestrielle, il connaît également une hausse de 7,8% et la variation en glissement annuel est de +19,7%.
Cette hausse de l’indice global, en terme de contribution, est provoquée essentiellement par la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (à raison de 59,4% dont 49,7% pour le charbon de bois et 4,7% pour le fagot) suivie de la rubrique des « Produits alimentaires » ayant contribué à hauteur de 27,2%. La fonction de consommation : « Boissons alcoolisées et tabacs », bien qu’ayant enregistré une hausse de prix (12,7%) imputable au poste des ‘boissons alcoolisées traditionnelles’ (65,6% en variation mensuelle), ne contribue pas réellement à cette augmentation de l’indice du mois. La hausse des prix remarquée ici est induite par celle des prix des produits intermédiaires intervenant dans la fabrication de ces boissons tel que charbon de bois et autres.
En effet, la forte variation en hausse des prix de la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (+37,3%) est liée à la crise du charbon de bois et des bois de chauffe (fagots) que connaît la ville de N’Djamena depuis la fin de l’année dernière, suite à la décision interdisant la vente et l’utilisation de charbon issus des bois verts.
En glissement annuel, les niveaux des prix des grandes rubriques de consommation sont tous en hausses. Mais en réalité c’est le niveau des prix relatifs à la rubrique de consommation composant les autres combustibles qui a connu d’importante hausse dépassant le seuil de 50%.
La fonction « Produits alimentaires et Boissons non alcoolisées » a connu une variation mensuelle de prix de 4,9%. Cette augmentation est attribuable aux postes de consommation suivants : ’Céréales non transformées’(10,1% contribuant à hauteur de 13,4%), ‘Pains’ (32% contribuant à hauteur de 10,7%) et ‘huiles’ (21,8% contribuant à hauteur de 9,6%).
L’inflation est de (9,8%) en ce mois et c’est la plus importante depuis le début de l’année dernière. L’indice de l’énergie y a plus contribué (plus de 50%) et a plus doublé par rapport à l’année dernière.



puce Plan du site puce Contact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :