Bulletin de conjoncture première trimestre 2014
Article mis en ligne le 27 mars 2015
par Ahmat Youssouf Ali
Imprimer logo imprimer

<media241|vignette|legende=complete>
Sur la base des informations récentes recueillies auprès de l’administration publique et des entreprises enquêtées, la croissance des activités économiques du Tchad se poursuivie au premier trimestre 2014. Ainsi, du côté de la demande globale, l’activité reste soutenue par la demande intérieure, grâce notamment à la fermeté de la consommation privée et à la poursuite des investissements tant publics que privés (secteurs de l’eau et brasseries). La consommation publique est restée faible. S’agissant de la demande extérieure, les exportations de bétail sur pieds se sont progressées.
Du côté de l’offre, la croissance est essentiellement soutenue par le secteur non pétrolier (services, industries manufacturières, BTP), l’apport du secteur pétrolier étant faible en liaison avec le repli tendanciel de la production pétrolière dû au déclin naturel des puits.
Sur le front des prix, l’indice global des prix à la consommation a connu une légère baisse au premier trimestre 2014, en raison de la disponibilité sur les marchés des produits des nouvelles récoltes de la campagne 2013/2014.
Enfin, s’agissant des finances publiques, les recettes et les dépenses de l’Etat ont enregistré conjointement une baisse au premier trimestre 2014 et le déficit, base caisse, est en recul par rapport au quatrième trimestre 2013. Par ailleurs, la situation de la dette publique laisse apparaître une hausse de l’encours de la dette extérieure du fait de nouveaux décaissements notamment au titre des partenaires multilatéraux. La dette intérieure, suit la même tendance avec la prise en compte de l’emprunt obligataire et des arriérés comptables de l’année 2013.



puce Plan du site puce Contact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :